Le Poinçonnet Basket (non-officiel)

01 mars 2015

Le Poinçonnet Basket - Entente Le Chesnay Versailles

Victoire 76-43

 

_P1820486

Après la déconvenue de la semaine dernière face au dauphin breton de la poule, les Rouges devaient se remettre en selle, sous peine de connaître une fin de saison morose. L’objectif du jour devait être rempli sans l’aide de Maah, Lina et Marie-Ange, non retenues pour le match. C’est donc une équipe inédite qui se présentait sur le parquet. Avaient été appelées à la rescousse la benjamine du groupe, Camille, ainsi que la doyenne Céline (on peut être doyenne et éclatante de jeunesse). Aussi bizarre que cela puisse paraître, ces deux-là avaient déjà eu l’occasion de jouer ensemble en équipe première. C’était il y a deux ans, lors d’un… Poinçonnet – Versailles, un 10 novembre 2012. A cette époque, les photos étaient floues, Céline n’était pas maman et Camille n’avait pas 16 ans…

Au milieu des vacances scolaires, alors que l’objectif playoff s’est envolé, 300 fidèles s’étaient réunis pour encourager les Rouges et Blanches. Pour les assurer de leur soutien, plus que jamais.

 

Le Résumé :

Un départ impitoyable, une respiration, quinze dernières minutes de feu pour terminer à +33.

Le Poinçonnet n'avait jamais gagné aussi largement cette saison, et Versailles ne s'est jamais incliné sur un écart plus élevé cette saison.

 

Le Match :

_P1820668

Les Yvelinoises ont mené au score une fois dans le match. C’est effectivement elles qui ouvraient la marque. Seulement Élise posait tout de suite les choses au clair en plantant son premier primé de la soirée. Marième subissait une antisportive et rentrait ses lancers. Inga, gênée sous l’arceau, rentrait un lancer. Donnant de la vitesse, Capitaine Aurore menait à bien sa contre-attaque. Bien placée, Marième rentrait son tir primé et creusait l’écart. 11-4, 5ème minute. Aurore s’appliquait à récupérer les rebonds, tandis que Magda trouvait un espace et en profitait immédiatement en pénétration. Céline faisait son entrée et défiait crânement sa vis-à-vis dans la raquette. Elle obtenait la faute et rentrait sans ciller ses lancers. Pour que le public de la Forêt se remette en mémoire sa science de la défense, elle interceptait coup sur coup deux possessions adverses, tout de suite imitée par Isadora. Élise provoquait une faute et rentrait ses lancers, tandis qu’Aurore continuait de s’arracher aux rebonds. Elle en captait un dans le camp chesnaysien et marquait dans la seconde qui suivait. Élise assurait également la récupération puis envoyait Inga sous l’arceau. Déchaînée, Aurore décochait un tir au buzzer et marquait à 3 points, pour le plus grand bonheur de la Forêt. 24-7, 10ème.

 

 

_P1830168

Devant une telle avalanche, les Versaillaises auraient pu être sonnées. Au contraire de cela, elles repartaient avec de toutes autres intentions dans la deuxième période. Le rythme légèrement cassé, le score n’avançait plus. 24-8, 14ème. Aurore continuait de capter des rebonds à la pelle, bien aidée par Élise, tandis que Céline redonnait une seconde chance à l’équipe. Il fallait une belle circulation de la balle pour trouver Élise, qui ne manquait pas de planter une nouvelle banderille à 3-points. Les Vertes et Bleues revenaient tout de même, doucement mais surement, dans la course. 27-17, 17ème. Élise captait un nouveau rebond et rentrait son 3ème primé de la soirée. Les visiteuses tentaient de passer autant que possible par la grande Augustina Zygaite, en alternance avec des tirs longue distance de Charlotte Duquesne ou Marine Boureaud. Zig-zaguant dans la raquette, Marième plaçait un improbable et spectaculaire reverse. 32-23, mi-temps.

 

 

_P1820681

Les visiteuses n’avaient donc pas décroché, loin de là. Et elles étaient dans les mêmes dispositions à la reprise. Élise pénétrait et trouvait Inga sous l’arceau. La grande Lituanienne captait des rebonds, provoquait la faute et rentrait un lancer. Sauf que les Franciliennes avaient sorti l’artillerie. Deux tirs primés de suite, et la menace redevenait réelle à seulement 4 points d’écart. 35-31, 24ème. De quoi faire réagir Élise qui trouvait encore la solution derrière les 6,75m. Magda resserrait la défense et interceptait une balle, Inga était idéalement servie sous l’arceau. 40-31, 25ème et temps mort visiteur. Élise captait un rebond et provoquait la faute, deux lancers supplémentaires. Inga faisait la loi sous les paniers, récupérant de multiples rebonds des deux côtés du terrain, et en profitant à l’occasion pour convertir les deuxièmes chances. Élise la secondait dans cette tâche, tandis que Magda profitait de l’espace pour artiller à son tour à 3 points. Bien en place, Magda répétait l’opération pour un nouveau primé sur le buzzer. La menace était écartée. 50-35, 30ème.

 

 

_P1820809Marième retournait au charbon, captait un rebond offensif et servait immédiatement Céline qui concluait. Alors que Magda récupérait une possession, c’est encore Marième qui assouvissait ses envies de jouer meneuse en trouvant cette fois Inga sous le filet. Intenable ce soir, elle s’essayait ensuite au poste d’ailière en ajustant un nouveau tir primé ! 57-37, 34ème. Puisqu’on lui avait volé son poste, Élise se vengeait en pénétrant dans la raquette et en allant chercher le panier, la faute et le lancer. Action à 3 points ! Participant à la fête, Isadora servait Inga encore une fois bien placée dans la raquette. Ne voulant pas être en reste, Aurore adressait une passe laser à la Tour de Vilnius, qui faisait mouche une fois de plus. Comme Marième ne s’arrêtait plus de gratter rebond sur rebond, Aurore renvoyait une munition pour Inga, jamais rassasiée… 66-40. Le match tournait à la démonstration, le public était aux anges et les Rouges sur un nuage. Élise reprenait sa place habituelle et plantait deux nouveaux tirs primés, ses 5ème et 6ème de la soirée, sans oublier d’arracher encore une poignée de rebonds, pour faire bonne mesure. Camille participait à la fête en pénétration, tandis qu’Inga posait la cerise sur le gâteau avec une interception suivie d’un dernier panier. Score final 76-43.

 

 

Alors que subsistaient des zones d’inquiétudes, de fortes interrogations quant au devenir de l’équipe à la suite du revers de la semaine dernière, les Rouges ont tenu à répondre de la plus éclatante des manières. Bien sûr, l’adversaire du jour n’a plus le lustre qu’on lui a connu il y a deux saisons, lorsque les Versaillaises faisaient figure d’ogre de la poule. Mais le souvenir du match aller, gagné péniblement sur un score étriqué, laissait craindre le possible faux pas. L’équipe a montré son envie et son cœur samedi. Et les supporters présents ne sont pas près d’oublier cela. 

 

 

 

 

Allez les Rouges,

Plus que jamais,

Tous derrière vous !!!

 

La Fiche :

Arbitres : M. T. Bourdin et Mlle I. Saint-Just
Affluence : env. 300 spectateurs.
Les quart-temps : 24-7, 8-16 (32-23), 18-12, 26-8

Le Poinçonnet Basket : Aurore Destouches (cap.) 7, Isadora Pillet, Magda Gawrońska 8, Camille Pez 2, Élise Vieira 25, Inga Aleksaitė 20, Céline Vaslin 4,Marième Sall 10. Entraîneur : Galin Stoyanov

Entente le Chesnay Versailles : Marine Boureaud 5, Leïla Lachgar (cap.)  3, Fanny Rochet, Augustina Zygaite 14, Alexia Dancer 6, Julie Robic Pham 3, Charlotte Duquesne 8, Mélanie Behey 3, Cécile Dancer 1, Aurore Kanon. Entraîneur : Vinko Bardic

 

Les Photos 

 

 

 

_P1830072

 

 

 

 

 

_P1820440

 

 

 

 

 

_P1820486

 

 

 

 

 

_P1820493

 

 

 

 

 

_P1820523

 

 

 

 

 

_P1830023

 

 

 

 

 

_P1830037

 

 

 

 

 

_P1820558

 

 

 

 

 

_P1820561

 

 

 

 

 

_P1820587

 

 

 

 

 

_P1820590

 

 

 

 

 

_P1820639

 

 

 

 

 

_P1820648

 

 

 

 

 

_P1820654

 

 

 

 

 

_P1820660

 

 

 

 

 

_P1820668

 

 

 

 

 

_P1820679

 

 

 

 

 

_P1820681

 

 

 

 

 

_P1820693

 

 

 

 

 

_P1820719

 

 

 

 

 

_P1820760

 

 

 

 

 

_P1820799

 

 

 

 

 

_P1820802

 

 

 

 

 

_P1820807

 

 

 

 

 

_P1820809

 

 

 

 

 

_P1820867

 

 

 

 

 

_P1820947

 

 

 

 

 

_P1830011

 

Nouvelle assisante à la prise de notes...

 

 

 

 

_P1830089

 

 

 

 

 

_P1830118

 

 

 

 

 

_P1830138

 

 

 

 

 

_P1830150

 

 

 

 

 

_P1830157

 

 

 

 

 

_P1830159

 

 

 

 

 

_P1830162

 

 

 

 

 

_P1830168

 

 

 

 

 

_P1830176

 

 

 

 

 

_P1830178

 

 

 

 

 

_P1830235

 

 

 

 

 

_P1830244

 "Vraiment, vous n'avez qu'une seule taille de maillot ???"

 

 

 

 

_P1830247

 

 

 

 

 

_P1830250

 

 

 

 

 

_P1830294

 

 

 

 

 

_P1830304

 

 

 

 

 

_P1830306

 

 

 

 

 

_P1830396

 

 

 

 

 

_P1830402

 

 

 

 

 

_P1830418

 

 

 

 

 

_P1830448

 

 

 

 

 

_P1830459

 

 

 

 

 

_P1830464

 

 

 

 

 

_P1830470

 

 

 

 

 

_P1830482

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par c a z à 16:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 février 2015

Le Poinçonnet Basket - Trégueux Basket Côtes d'Armor

Défaite 57-70

Comme un étrange présage, les plombs ne tenaient pas en place à l’échauffement de cette rencontre décisive entre le 3ème et le 2ème de la poule. La salle se retrouvait dans le noir à plusieurs reprises et la présentation des équipes se faisait à la bougie. Comme tous les matchs précédents et tous les matchs à venir, le deal était simple : soit on gagne, soit on sort. Une fin de saison en forme de parcours de coupe. Pour accrocher une place en play-offs, il n’y avait pas d’autre solution.

Le Résumé :

A l’image de l’installation électrique du gymnase de la Forêt, les Poinçonnoises ont alterné éclairs de génie et collectif éteint. Malheureusement, on ne peut pas être sur courant alternatif face à une équipe survoltée.

Le Match :

_P1810778

Après une ou deux maladresses, les Blanches trouvaient la solution par Inga. Magda l'atteignait une première fois, Lina une seconde fois. 4-4, 3ème minute. Sur une attaque rapide, Inga marquait de nouveau, malgré la faute sur elle. Les locales tentaient de jouer vite, et Lina partait en contre-attaque, provoquait la faute et marquait ses deux lancers. 8-6, 4ème. Elena Yankova n’était pas en reste et donnait l’avantage aux siennes sur lancers. Les Poinçonnoises ne le savaient pas encore, mais il ne s’agissait que du début de leur calvaire. Yankova partait sous l’arceau en reverse. Aïssata Faye faisait parler sa puissance. Côté berrichon, on récupérait bien quelques rebonds par-ci, par-là, mais on n’en faisait rien, les cafouillages s’enchaînaient. Seule Inga, travaillant sous l’arceau, réussissait à titiller un minimum le tableau d’affichage. Sauf qu’en face, Faye s’employait au rebond offensif et Yankova faisait à peu près ce qu’elle voulait. Une nouvelle perte de balle poinçonnoise plus tard, et on se retrouvait après 10 minutes de jeu avec un saisissant 10-23 dans la vue. Soit un 2-17 récolté entre la 4ème minute et la 10ème, avec une Yankova déjà à 12 points… Chez les locales, on n’avait quasiment marqué que grâce à Inga.

 

_P1810283

Comme sonnées par un uppercut précoce, les Poinçonnoises reprenaient leurs esprits doucement et resserraient les rangs en défense. Avec un certain succès puisqu’elles n’encaissaient que deux points en 4 minutes. Sauf qu’elles n’en marquaient pas plus et l’écart ne bougeait pas d’un iota. Maah trouvait le filet d’un tir de 6 mètres, Faye lui répondait. Après plusieurs rebonds offensifs sans concrétisations, Marie-Ange trouvait la solution. Nouveau panier de Faye. Lina partait en reverse après avoir semé la défense. Marie-Ange poursuivait ses efforts et réussissait elle aussi un exploit personnel. A la suite d’une interception blanche, Marie-Ange dégainait son coup spécial, le shoot mi-distance. 20-27. Ce petit moment de main chaude côté locales permettait d’entrevoir une sortie du tunnel. Las, la capitaine trégueusienne Lauriane Closier choisissait ce moment pour planter un tir primé avec la planche. 20-30. Les Poinçonnoises poursuivaient leurs efforts. Rapide circulation de la balle, Élise pour Marie-Ange pour Lina qui concluait à nouveau en reverse. Sur une nouvelle action rapide, c’est Élise qui était à la conclusion pour un 3-points. 25-31, 18ème, on se disait que la saucée prise au premier quart n’était peut-être qu’un accident de parcours. Marième partait en force sous l’arceau, Magda trouvait le panier juste avant la pause et entretenait l’espoir. 29-35, mi-temps.

 

_P1810087

Ce n’étaient pourtant pas le quart d’heure de pause qui allait arranger les affaires locales. Inga contrait sa vis-à-vis mais n’empêchait pas le panier de Yankova. Comme Closier et Marion Briand s’y mettaient elles aussi, les Blanches perdaient en 1min30 ce qu’elles étaient parvenues à grignoter lors du quart temps précédent… 29-41, 22ème. Sonnant une nouvelle fois la révolte, Magda ajustait son 3-points. Élise trouvait Aurore pour un tir à mi-distance. Inga était sur tous les rebonds. Magda fixait la défense sur elle et ressortait la balle pour Élise, à mi-distance. Marième sautait plus haut que tout le monde pour capter une passe et plaçait un bras roulé imparable. Marie-Ange assurait une grosse défense et Élise captait le rebond. Elle continuait de grignoter le score sur deux lancers francs, avant de profiter d’une fixation et d’une belle passe de Marième pour placer un petit shoot. Les locales venaient tout simplement de rattraper leur retard. 42-43, 27ème. Un 13-2 qui avait réveillé la Forêt et qui laissait croire que la victoire avec les 4 points d’écart n’était qu’une question de patience. Sauf qu’après un temps mort trégueusien, ce n’était plus la même histoire. Plus du tout... Les Rouges reprenaient leur marche en avant tandis que les Blanches retombaient, encore plus lourdement, dans leurs travers. 42-45, 42-47, 42-49, 42-51… les intérieures bretonnes, profitant de systèmes de jeu bien huilés, trouvaient immanquablement des solutions. C’était la fête pour Khadi Sagna et Elsa Martins.

 

_P1810068

La brève interruption avant la dernière période ne changeait rien. Pour varier la menace, Yankova plantait quelques banderilles entre celles de Martins et Sagna. 42-53, 42-55, 42-57, 42-59 (c’est long comme énumération, non ?), 42-61. Il fallait un rebond offensif et le panier dans la foulée de Lina pour arrêter le massacre. Un 0-18 dans la vue, sept interminables minutes sans inscrire le moindre point… un compteur local totalement figé sur 42. Si on a besoin de se demander pourquoi, 42 est la réponse… Magda trouvait toute seule une solution, mais Briand lui répondait, avant que Sagna n’en remette une couche et que Yankova n’assure sa contre-attaque. A ce train, les lancers francs réussis par Marie-Ange ne pouvaient plus inverser la tendance. 48-67, 36ème. Magda continuait de s’activer, interceptait une balle, mais la défense visiteuse tenait. Marième passait un lancer, Aurore s’arrachait pour prendre un rebond offensif et marquer dans la foulée, l’écart ne se réduisait pas, ou si peu. 51-69. Capitaine courage, Aurore travaillait autour de l’arceau et trouvait une ouverture. 53-70. Maah s’appliquait en pénétration, Marième s’envolait pour contrer Briand, qui ne lui en tenait pas rigueur. Maah marquait une dernière fois sous l’arceau, tandis que Faye tuait les dernières secondes du match en s’essayant à l’exercice du trois-points, sous le regard amusé de capitaine Closier. 57-70, score final.

 

 

Il s’en faut parfois de peu pour qu’une saison bascule. C’est peut-être ce qui s’est produit lors du match Trégueux – Le Poinçonnet. Nous disons bien « Trégueux – Le Poinçonnet », le match aller, celui qui s’est joué le 25 octobre dernier. Car pour le match de ce samedi soir, il serait difficile de crier au moindre scandale. Le club breton vient quasiment de tamponner son billet pour les play-offs de N2, pour la première fois de son histoire.

 

_P1810961

 

 

Le Poinçonnet Basket, quand à lui, devra se relever de ce coup d’arrêt. Une progression ne peut pas toujours être linéaire. Il y a trois ans, le club était sportivement relégué en N3, et n’a dû son repêchage qu’à la défection financière d’un autre club. En 2012-2013, Coach Vaslin mettait en place une équipe qui parvenait à se maintenir un peu plus confortablement. L’année dernière, l’équipe atteignait des sommets en saison régulière avant de s’incliner en play-offs.

Cette année, il s’agissait de confirmer tout en endossant le statut d’équipe favorite. Plus possible de se cacher. Cette pression doit s’apprendre, avec tout ce qu’elle impose de nouveau. Ce soir, nous avons pu le constater. A nous tous désormais de regarder devant et de continuer à construire notre rêve.

 

Plus que jamais, parce que

 c'est dans ces moments

qu'il faut  être fort...

Allez le Poinçonnet !!!

 

 

La Fiche :

Arbitres : MM. Migeon et Leclerc
Affluence : env. 550 spectateurs.
Les quart-temps : 10-23, 19-12 (29-35), 13-16, 15-19.

Le Poinçonnet Basket : Lina Mahsas 8, Aurore Destouches (cap.) 6, Isadora Pillet, Magda Gawrońska 7, Élise Vieira 5, Angie Mfoula 12, Maah Diakité 6, Inga Aleksaitė 8, Camille Pez NPJ, Marième Sall 5. Entraîneur : Galin Stoyanov, adjoint : Bertrand Masson

Trégueux Basket Côtes d'Armor : Lauriane Closier (cap.) 6, Elena Yankova 20, Marion Briand 10, E Grimault, Agathe le Grill, Sabrina Fettih 6, Camille Jus, Khadi Sagna 10, Aïssata Faye 12, Elsa Martins 6. Entraîneur : Yoann Cabioc'h, adjoint : Pierre-Antoine Desilles

 

Les Photos

 

 

 

_P1800991

 

 

 

 

 

_P1800992

 

 

 

 

 

_P1800998

 

 

 

 

 

_P1800999

 

 

 

 

 

_P1810014

 

 

 

 

 

 

_P1810031

 

 

 

 

 

 

_P1810041

 

 

 

 

 

 

_P1810049

 

 

 

 

 

 

_P1810064

 

 

 

 

 

 

_P1810066

 

 

 

 

 

_P1810068

 

 

 

 

 

_P1810080

 

 

 

 

 

_P1810087

 

 

 

 

 

_P1810106

 

 

 

 

 

_P1810116

 

 

 

 

 

_P1810122

 

 

 

 

 

 

_P1810174

 

 

 

 

 

_P1810198

 

 

 

 

 

 

_P1810283

 

 

 

 

 

_P1810289

 

 

 

 

 

_P1810470

 

 

 

 

 

_P1810532

 

 

 

 

 

_P1810565

 

 

 

 

 

_P1810570

 

 

 

 

 

_P1810619

 

 

 

 

 

_P1810652

 

 

 

 

 

_P1810675

 

 

 

 

 

_P1810697

 

 

 

 

 

 

_P1810729

 

 

 

 

 

_P1810778

 

 

 

 

 

_P1810789

 

 

 

 

 

_P1810833

 

 

 

 

 

_P1810865

 

 

 

 

 

_P1810885

 

 

 

 

 

_P1810916

 

 

 

 

 

_P1810931

 

 

 

 

 

_P1810961

 

 

 

 

 

_P1820019

 

 

Posté par c a z à 15:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 février 2015

Saumur Loire Basket 49 - Le Poinçonnet Basket

Victoire 45-71 !

_P1800299

L’équipe hôte était au complet ce samedi soir pour recevoir nos rouges et blanches. La mascotte cheval était de sortie, quoi de plus normal à Saumur… Maah n’était pas du voyage, blessée à une cheville, mais une bonne demi-douzaine de supporters poinçonnois avaient fait le déplacement (un déplacement pas si lointain puisqu’ils arrivaient d’Angers…)

Le Résumé :

Un départ en trombe, des adversaires qui s’accrochent jusqu’à la mi-temps puis qui lâchent irrémédiablement. Un match où on aurait aimé que les arbitres calment les débats plus tôt tant l’engagement physique est allé loin. Au bout du compte, le score est assez semblable à celui de l'aller (gagné à la Forêt 73-49).

 

Le Match :

_P1800411

Les Rouges se laissaient surprendre en concédant les deux premiers paniers. 4-0. Le temps de se mettre en place, Magda trouvait Inga pour un bras roulé. Aurore pénétrait et servait Inga pour égaliser. Marie-Ange récoltait une faute et rentrait ses lancers. Elle enchaînait par un tir de 5 mètres. Lina faisait de gros efforts aux rebonds puis partait en contre-attaque. Les Rouges faisaient déjà parler leurs aptitudes défensives. Interception de Marie-Ange, puis d’Élise et Aurore. Sur une nouvelle contre-attaque, Lina récupérait un lancer, 4-11. Les Rouges muselaient leurs hôtes durant 24 secondes. C’en était trop pour Coach Debrosse, temps mort. Toutes les Poinçonnoises étaient sur le pont et prenaient leur part de rebond. Isadora, Élise et Angie apportaient leur écot. Une faute sur Isadora lui permettait d’inscrire deux lancers, ce qui faisait, mine de rien, une série de 13-0 passée aux locales. C’est Sandy Jagline qui stoppait l’hémorragie par un tir primé. Après avoir arraché un rebond, Magda partait toute seule en pénétration. Les Bleues reprenaient des couleurs. Marième passait un lancer et captait un rebond, mais les locales continuaient de recoller. Angie rentrait encore un lancer, mais l’avance avait fondu. 13-17, 10ème.

 

_P1800500

La deuxième période n’allait pas permettre de réduire, ni d’augmenter l’écart. Tout panier rouge trouvait une réponse immédiate de l’autre côté du terrain. Les Indriennes n’étaient pourtant pas avares d’efforts défensifs : rebond d’Inga suite à une grosse défense de Lina, rebond offensif d’Isadora aidée par Inga, interception de Magda… rien n’y faisait, les Bleues étaient en chasse patate. Inga gagnait un duel contre Bineta Diouf, celle-ci répondait immédiatement, 15-19. Lina était bien servie par Magda et tirait de loin, Diouf revenait sur lancers. Magda rentrait un shoot de 6 mètres, c’est Caroline Lamoine qui répondait par un primé. Saumur revenait à une toute petite longueur. 22-23, 17ème minute. Les Berrichonnes ne se désunissaient pas et variaient le jeu. Aurore trouvait un tir de 6 mètres tandis que Lina concluait une contre-attaque. Inga était intraitable en défense, tant au rebond qu’au contre. Sauf que toutes les Bleues s’y mettaient également. Nadège Larcher gardait le contact, et Nika Kovalova obtenait le panier plus le lancer. Avec cette action à trois points, la capitaine saumuroise revenait à égalité. 27-27. Inga prenait un bon tir à mi-distance. Aurore trouvait Marie-Ange qui enfonçait le clou de la même manière, pour sauvegarder le petit écart de la première période. 27-31, mi-temps.

 

_P1800641

Pour être honnête, on ne savait pas vraiment si ce petit pécule allait être suffisant pour s’en sortir en seconde mi-temps. D’autant plus quand Kovalova plantait un primé dès le retour des hostilités. 30-31. Car il fallait bien parler d’hostilités. L’arbitrage, plutôt erratique, ne permettait pas de calmer les esprits. Plusieurs gestes, qui auraient dû être sanctionnés, ne l’avaient pas été depuis le début du match et le parquet prenait parfois des allures de champ de bataille. Dans ce contexte, les Rouges pourraient-elles tenir, physiquement et mentalement ? Inga nous apportait une première réponse en concrétisant sa domination sous l’arceau. Aurore menait à bien une contre-attaque. 5 points d’avance. Coup sur coup, Élise et Magda plantaient deux tirs primés qui marquaient un premier tournant. 11 points d’avance et un 10-0 d’affilée. Il faut dire que la défense rouge était en place et que Marie-Ange prenait soin de ne laisser aucun rebond à l’adversaire. Diouf alimentait la marque locale sur lancers, mais Magda l’imitait sans trembler. Toujours 11 points. Tout le monde se mettait au rebond, Aurore, Marième, et Lina pour l’offensif. C’est Marie-Ange qui donnait un coup de boutoir supplémentaire depuis les 6m75. 34-46, 26ème. Au gros défi physique imposé par les Bleues, les Rouges résistaient sans perdre leur lucidité offensive. Marie-Ange continuait à se démener sous l’arceau, en marquant parmi une forêt de bras bleus, en arrachant rebond par rebond. Marième allait aussi au combat pour récupérer de précieuses possessions. C’était un soir où il ne fallait pas avoir peur de se faire mal, sinon elles auraient vite renoncé. Mais Marième y retournait. Isadora prenait le dernier tir avant le buzzer et donnait 15 points d’avance aux siennes. 35-50, 30ème. Celles qui habitent la maison Bleue avaient perdu la clé…

 

_P1800310

Engagée, l’équipe ne laissait rien passer, à l’image de ce rebond offensif glané grâce aux efforts conjugués de Magda et Marième. Marie-Ange faisait fructifier la possession par un petit tir. Aurore et Inga poursuivaient les efforts de récupération des rebonds. La Lituanienne convertissait deux lancers. 39-54, 34ème. Isadora parvenait à arracher un rebond offensif au nez de l’immense Diouf, avant d’inscrire à son tour un tir primé ! 39-57. La meneuse de poche se relevait rapidement d’une chute pour capter un nouveau rebond. Élise l’imitait. Sur lancers, Inga portait l’écart à 20 unités. 39-59, 36ème. Lina arrachait un nouveau rebond. L’intensité physique était à son paroxysme et des dérapages se produisaient. Ne trouvant pas de solution, Elise partait vaillament sous l'arceau pour le lay-up. Sur une possession compliquée, Isadora trouvait Inga à la dernière seconde. 42-64, 1m50s à jouer. Magda captait un rebond et lançait une nouvelle fois Lina en contre-attaque. Cette dernière récoltait la faute et passait sans trembler ses lancers. 42-66. La toute jeune Bénédicte Moquard profitait d’une fin déjà écrite pour faire son entrée et signer une action à trois points, panier plus lancer. 45-66, 1min18. Après cela, Lina l’insatiable n’aura de cesse d’aller chercher les derniers points, omniprésente au rebond et sous le panier adverse. 3 lancers passés et un bras roulé plus tard, les Rouges l’emportaient 45-71.

 

L’intensité physique avait été tellement forte qu’il fallait un temps aux Poinçonnoises pour redescendre de leur match. Et se rendre compte qu’elles avaient passé avec brio la première étape du marathon final. Un comité d’accueil en délire les attendrait trois heures plus tard, à l’Asphodèle, où se tenait le bal annuel du club.

Fêtez chaque victoire et remettez-vous vite au travail, les filles.

Tous les matchs sont désormais cruciaux,

le prochain le sera encore plus que les autres.

 

Allez les Rouges !

Vous allez le faire,

ENSEMBLE !!!

 

 

La Fiche :

Arbitres : MM. Merlière et Leconte
Affluence : env. 200 spectateurs.
Les quart-temps : 13-17, 14-14 (27-31), 8-19, 10-21.

Le Poinçonnet Basket : Lina Mahsas 14, Aurore Destouches (cap.) 4, Isadora Pillet 7, Magda Gawrońska 9, Élise Vieira 5, Marie-Ange Mfoula 14, Inga Aleksaitė 17, Marième Sall 1. Entraîneur : Galin Stoyanov, adjoint : Bertrand Masson.

Saumur Loire Basket 49 : Laïny Telliam 4, Eva Guillon, Danielle Bercy 6, Bineta Diouf 8, Sandy Jagline 3, Nadège Larcher 4, Nika Kovalova 9, Caroline Lamoine 3, Monika Kramer 5, Bénédicte Moquard 3. Entraîneur : Morgan Debrosse.

 

Les Photos :

 

 

 

 

_P1800001

 

 

 

 

 

_P1800009

 

 

 

 

 

 

_P1800173

 

 

 

 

 

 

_P1800202

 

 

 

 

 

 

_P1800239

 

 

 

 

 

 

 

_P1800257

 

 

 

 

 

 

_P1800275

 

 

 

 

 

 

_P1800299

 

 

 

 

 

 

_P1800303

 

 

 

 

 

 

_P1800310

 

 

 

 

 

 

 

_P1800322

 

 

 

 

 

 

_P1800330

 

 

 

 

 

 

_P1800338

 

 

 

 

 

 

_P1800345

 

 

 

 

 

 

_P1800359

 

 

 

 

 

 

_P1800402

 

 

 

 

 

_P1800411

 

 

 

 

 

_P1800428

 

 

 

 

 

_P1800429

 

 

 

 

 

_P1800459

 

 

 

 

 

 

_P1800468

 

 

 

 

 

_P1800489

 

 

 

 

 

_P1800500

 

 

 

 

 

_P1800523

 

 

 

 

 

_P1800582

 

 

 

 

 

 

_P1800602

 

 

 

 

 

_P1800617

 

 

 

 

 

_P1800632

 

 

 

 

 

_P1800641

 

 

 

 

 

_P1800714

 

 

 

 

 

_P1800813

 

 

 

 

 

_P1800915

 

 

 

 

 

 

_P1800926

 

Posté par c a z à 11:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,