Victoire 76-43

 

_P1820486

Après la déconvenue de la semaine dernière face au dauphin breton de la poule, les Rouges devaient se remettre en selle, sous peine de connaître une fin de saison morose. L’objectif du jour devait être rempli sans l’aide de Maah, Lina et Marie-Ange, non retenues pour le match. C’est donc une équipe inédite qui se présentait sur le parquet. Avaient été appelées à la rescousse la benjamine du groupe, Camille, ainsi que la doyenne Céline (on peut être doyenne et éclatante de jeunesse). Aussi bizarre que cela puisse paraître, ces deux-là avaient déjà eu l’occasion de jouer ensemble en équipe première. C’était il y a deux ans, lors d’un… Poinçonnet – Versailles, un 10 novembre 2012. A cette époque, les photos étaient floues, Céline n’était pas maman et Camille n’avait pas 16 ans…

Au milieu des vacances scolaires, alors que l’objectif playoff s’est envolé, 300 fidèles s’étaient réunis pour encourager les Rouges et Blanches. Pour les assurer de leur soutien, plus que jamais.

 

Le Résumé :

Un départ impitoyable, une respiration, quinze dernières minutes de feu pour terminer à +33.

Le Poinçonnet n'avait jamais gagné aussi largement cette saison, et Versailles ne s'est jamais incliné sur un écart plus élevé cette saison.

 

Le Match :

_P1820668

Les Yvelinoises ont mené au score une fois dans le match. C’est effectivement elles qui ouvraient la marque. Seulement Élise posait tout de suite les choses au clair en plantant son premier primé de la soirée. Marième subissait une antisportive et rentrait ses lancers. Inga, gênée sous l’arceau, rentrait un lancer. Donnant de la vitesse, Capitaine Aurore menait à bien sa contre-attaque. Bien placée, Marième rentrait son tir primé et creusait l’écart. 11-4, 5ème minute. Aurore s’appliquait à récupérer les rebonds, tandis que Magda trouvait un espace et en profitait immédiatement en pénétration. Céline faisait son entrée et défiait crânement sa vis-à-vis dans la raquette. Elle obtenait la faute et rentrait sans ciller ses lancers. Pour que le public de la Forêt se remette en mémoire sa science de la défense, elle interceptait coup sur coup deux possessions adverses, tout de suite imitée par Isadora. Élise provoquait une faute et rentrait ses lancers, tandis qu’Aurore continuait de s’arracher aux rebonds. Elle en captait un dans le camp chesnaysien et marquait dans la seconde qui suivait. Élise assurait également la récupération puis envoyait Inga sous l’arceau. Déchaînée, Aurore décochait un tir au buzzer et marquait à 3 points, pour le plus grand bonheur de la Forêt. 24-7, 10ème.

 

 

_P1830168

Devant une telle avalanche, les Versaillaises auraient pu être sonnées. Au contraire de cela, elles repartaient avec de toutes autres intentions dans la deuxième période. Le rythme légèrement cassé, le score n’avançait plus. 24-8, 14ème. Aurore continuait de capter des rebonds à la pelle, bien aidée par Élise, tandis que Céline redonnait une seconde chance à l’équipe. Il fallait une belle circulation de la balle pour trouver Élise, qui ne manquait pas de planter une nouvelle banderille à 3-points. Les Vertes et Bleues revenaient tout de même, doucement mais surement, dans la course. 27-17, 17ème. Élise captait un nouveau rebond et rentrait son 3ème primé de la soirée. Les visiteuses tentaient de passer autant que possible par la grande Augustina Zygaite, en alternance avec des tirs longue distance de Charlotte Duquesne ou Marine Boureaud. Zig-zaguant dans la raquette, Marième plaçait un improbable et spectaculaire reverse. 32-23, mi-temps.

 

 

_P1820681

Les visiteuses n’avaient donc pas décroché, loin de là. Et elles étaient dans les mêmes dispositions à la reprise. Élise pénétrait et trouvait Inga sous l’arceau. La grande Lituanienne captait des rebonds, provoquait la faute et rentrait un lancer. Sauf que les Franciliennes avaient sorti l’artillerie. Deux tirs primés de suite, et la menace redevenait réelle à seulement 4 points d’écart. 35-31, 24ème. De quoi faire réagir Élise qui trouvait encore la solution derrière les 6,75m. Magda resserrait la défense et interceptait une balle, Inga était idéalement servie sous l’arceau. 40-31, 25ème et temps mort visiteur. Élise captait un rebond et provoquait la faute, deux lancers supplémentaires. Inga faisait la loi sous les paniers, récupérant de multiples rebonds des deux côtés du terrain, et en profitant à l’occasion pour convertir les deuxièmes chances. Élise la secondait dans cette tâche, tandis que Magda profitait de l’espace pour artiller à son tour à 3 points. Bien en place, Magda répétait l’opération pour un nouveau primé sur le buzzer. La menace était écartée. 50-35, 30ème.

 

 

_P1820809Marième retournait au charbon, captait un rebond offensif et servait immédiatement Céline qui concluait. Alors que Magda récupérait une possession, c’est encore Marième qui assouvissait ses envies de jouer meneuse en trouvant cette fois Inga sous le filet. Intenable ce soir, elle s’essayait ensuite au poste d’ailière en ajustant un nouveau tir primé ! 57-37, 34ème. Puisqu’on lui avait volé son poste, Élise se vengeait en pénétrant dans la raquette et en allant chercher le panier, la faute et le lancer. Action à 3 points ! Participant à la fête, Isadora servait Inga encore une fois bien placée dans la raquette. Ne voulant pas être en reste, Aurore adressait une passe laser à la Tour de Vilnius, qui faisait mouche une fois de plus. Comme Marième ne s’arrêtait plus de gratter rebond sur rebond, Aurore renvoyait une munition pour Inga, jamais rassasiée… 66-40. Le match tournait à la démonstration, le public était aux anges et les Rouges sur un nuage. Élise reprenait sa place habituelle et plantait deux nouveaux tirs primés, ses 5ème et 6ème de la soirée, sans oublier d’arracher encore une poignée de rebonds, pour faire bonne mesure. Camille participait à la fête en pénétration, tandis qu’Inga posait la cerise sur le gâteau avec une interception suivie d’un dernier panier. Score final 76-43.

 

 

Alors que subsistaient des zones d’inquiétudes, de fortes interrogations quant au devenir de l’équipe à la suite du revers de la semaine dernière, les Rouges ont tenu à répondre de la plus éclatante des manières. Bien sûr, l’adversaire du jour n’a plus le lustre qu’on lui a connu il y a deux saisons, lorsque les Versaillaises faisaient figure d’ogre de la poule. Mais le souvenir du match aller, gagné péniblement sur un score étriqué, laissait craindre le possible faux pas. L’équipe a montré son envie et son cœur samedi. Et les supporters présents ne sont pas près d’oublier cela. 

 

 

 

 

Allez les Rouges,

Plus que jamais,

Tous derrière vous !!!

 

La Fiche :

Arbitres : M. T. Bourdin et Mlle I. Saint-Just
Affluence : env. 300 spectateurs.
Les quart-temps : 24-7, 8-16 (32-23), 18-12, 26-8

Le Poinçonnet Basket : Aurore Destouches (cap.) 7, Isadora Pillet, Magda Gawrońska 8, Camille Pez 2, Élise Vieira 25, Inga Aleksaitė 20, Céline Vaslin 4,Marième Sall 10. Entraîneur : Galin Stoyanov

Entente le Chesnay Versailles : Marine Boureaud 5, Leïla Lachgar (cap.)  3, Fanny Rochet, Augustina Zygaite 14, Alexia Dancer 6, Julie Robic Pham 3, Charlotte Duquesne 8, Mélanie Behey 3, Cécile Dancer 1, Aurore Kanon. Entraîneur : Vinko Bardic

 

Les Photos 

 

 

 

_P1830072

 

 

 

 

 

_P1820440

 

 

 

 

 

_P1820486

 

 

 

 

 

_P1820493

 

 

 

 

 

_P1820523

 

 

 

 

 

_P1830023

 

 

 

 

 

_P1830037

 

 

 

 

 

_P1820558

 

 

 

 

 

_P1820561

 

 

 

 

 

_P1820587

 

 

 

 

 

_P1820590

 

 

 

 

 

_P1820639

 

 

 

 

 

_P1820648

 

 

 

 

 

_P1820654

 

 

 

 

 

_P1820660

 

 

 

 

 

_P1820668

 

 

 

 

 

_P1820679

 

 

 

 

 

_P1820681

 

 

 

 

 

_P1820693

 

 

 

 

 

_P1820719

 

 

 

 

 

_P1820760

 

 

 

 

 

_P1820799

 

 

 

 

 

_P1820802

 

 

 

 

 

_P1820807

 

 

 

 

 

_P1820809

 

 

 

 

 

_P1820867

 

 

 

 

 

_P1820947

 

 

 

 

 

_P1830011

 

Nouvelle assisante à la prise de notes...

 

 

 

 

_P1830089

 

 

 

 

 

_P1830118

 

 

 

 

 

_P1830138

 

 

 

 

 

_P1830150

 

 

 

 

 

_P1830157

 

 

 

 

 

_P1830159

 

 

 

 

 

_P1830162

 

 

 

 

 

_P1830168

 

 

 

 

 

_P1830176

 

 

 

 

 

_P1830178

 

 

 

 

 

_P1830235

 

 

 

 

 

_P1830244

 "Vraiment, vous n'avez qu'une seule taille de maillot ???"

 

 

 

 

_P1830247

 

 

 

 

 

_P1830250

 

 

 

 

 

_P1830294

 

 

 

 

 

_P1830304

 

 

 

 

 

_P1830306

 

 

 

 

 

_P1830396

 

 

 

 

 

_P1830402

 

 

 

 

 

_P1830418

 

 

 

 

 

_P1830448

 

 

 

 

 

_P1830459

 

 

 

 

 

_P1830464

 

 

 

 

 

_P1830470

 

 

 

 

 

_P1830482