Victoire 78-63.

Les Poinçonnoises sont désormais lancées dans la course aux play-offs. La situation est très simple : elles doivent désormais gagner tous leurs matchs, en espérant que Trégueux perde contre la Glacerie. Hors de ce scénario, il faudrait de miraculeux concours de circonstance pour continuer de jouer après la saison régulière. Il faudra gagner à domicile comme à l’extérieur. Il faudra gagner contre les grosses équipes et contre les outsiders. Il faudra gagner dans les salles surchauffées et dans les gymnases où on entend les mouches voler.

Assez parlé. Vous avez compris, il faut juste gagner.  

Le résumé :

Dans un gymnase de la Forêt un peu moins garni que d’habitude, les Blanches ont patiemment et collectivement pris la mesure de Vendéennes tirées par deux grosses individualités.

Le match :

_P1790466

Fait suffisamment notable pour être relevé, on pouvait encore trouver des places assises, certes sur les tribunes annexes, au coup d’envoi de la rencontre. Les Poinçonnois ne se plaindront certainement pas d’avoir le choix, un samedi soir, entre un spectacle de Christophe Alévèque à l’Asphodèle et un match de N2 de nos basketteuses.

Quelque secondes après l’entre-deux, Magda prenait un mauvais coup et sortait avec le nez fracturé. Inga ressortait la balle sur Marie-Ange qui rentrait son tir à mi-distance. La tour de contrôle lituanienne provoquait une faute et ajustait  ses lancers. 4-0, 2ème minute. Isadora, rentrée précipitamment sur le parquet, captait un rebond. Lina héritait de la balle et faisait parler sa puissance en pénétration, marquant tout en obtenant la faute. Pas décontenancées, les Vendéennes répondaient en artillant à 3-points et en servant la grande Justine Bodiguel. Elles prenaient même la tête pour un court instant, le temps que Lina n’ajuste un bras roulé pour revenir à hauteur. 8-8. Même si les visiteuses n’étaient pas adroites à tous les coups, elles arrachaient bon nombre de rebonds offensif et finissaient par marquer. Marième était présente au rebond, puis provoquait une faute et rentrait un lancer. 9-12. Magda, qui avait demandé à revenir sur le parquet malgré sa blessure, remettait l’église au centre du village par un tir à 3-points inspiré. Inga était particulièrement sollicitée au rebond et tenait sa raquette malgré les qualités physiques de ses vis-à-vis. Elle retournait également dans la raquette adverse et provoquait la faute, pour ensuite convertir ses deux tentatives. Clairvoyante, Magda allait plus loin que le bout de son nez et trouvait l’ouverture en pénétration 16-12, 8ème. Continuant d’avoir le nez creux, elle ressortait sur Marième qui plantait son 3-points. 19-12, 9ème. Après un temps mort visiteur, Inga ajustait un lancer, et il fallait toute la détermination d’Assetou Traoré pour que les Vendéennes réduisent l’écart à la toute fin de la période. 20-14, 10ème.

 

 

 

_P1790440

Bien décidée à répondre au défi physique imposé par les Vendéennes, Marie-Ange revenait sur le parquet pour défendre sa raquette. Maah se fendait d’un bon tir de 6 mètres, alors que Bodiguel continuait de faire des siennes sous le cercle. Magda envoyait un nouveau missile des 6,75m. 25-18. Les visiteuses ne lâchaient pourtant rien et Coralie Brisson trouvait à son tour le cercle sur son tir primé. 25-21, 14ème et temps mort demandé par Coach Stoyanov. De quoi dynamiser les filles qui retournaient au charbon avec une belle intensité. La balle filait de Magda vers Aurore qui servait immédiatement Marie-Ange. Cette diablesse de Bodiguel répondait à mi-distance. Aurore partait en pénétration. Lina captait un rebond offensif. Les locales fonçaient dans la raquette mais étaient systématiquement gênées dans leurs tirs. A ce jeu, Inga passait 3 lancers et Marième en rentrait un, tandis qu’à l’autre bout du terrain Traoré se baladait sous l’arceau. 33-30. A l’origine d’une interception, Aurore lançait Lina en contre-attaque, qui concluait malgré la faute, action à trois points ! Isadora captait un rebond et subissait une faute sur sa remontée, ce qui lui permettait d’engranger un point supplémentaire. Aurore fonçait dans la raquette et grappillait à son tour un lancer. La capitaine poinçonnoise attrapait le rebond et Lina faisait encore parler sa science du panier sur un reverse gagnant. Les Berrichonnes tenaient bon face à une équipe décidée à défendre très haut et à prendre tous les risques pour faire un coup. 40-34, mi-temps.

 

 

_P1790719

Marième relançait les débats par un shoot mi-distance. A la baguette, Magda partait à l’assaut des murailles vendéennes, et en récoltait quatre lancers. 46-39. Élise prenait son lot de rebonds. Sur le premier, elle lançait Maah en contre-attaque. Sur le second, elle se trouvait à la conclusion pour un tir primé qui faisait se lever le gymnase. 51-39, l’écart se creusait et le rythme s’emballait. Trop certainement au goût de Coach Beaune qui posait un temps mort. Pas assez pour casser le rythme d’Isadora qui interceptait une balle avant d’arracher un rebond offensif. Marième prenait un autre rebond et Maah ajustait un nouveau tir de 6 mètres. 53-43, 28ème. La même Maah ne s’arrêtait plus et arrachait coup sur coup deux rebonds âprement disputés. Remontée comme jamais, Marième manquait de se cogner la tête contre la planche sur un lay-up stratosphérique. De quoi voir venir la dernière période avec une petite marge. 55-45, 30ème.

 

 

_P1790463

Imperturbable malgré la douleur, Magda lançait Lina en contre-attaque qui concluait encore une action à trois points. Faisant fi de l’intense pression défensive des Vendéennes, Élise usait de son arme fétiche à 2 secondes de la fin de la possession. 3 points supplémentaires et 15 points d’écart, voilà qui devenait sérieux. 61-46, 32ème. Comme Traoré lui répondait du tac-au tac, Élise décidait d’en remettre une couche. 3ème 3-points de la soirée, 64-49. Inga récupérait une balle et provoquait la faute, le coach visiteur demandait un nouvel arrêt pour trouver une dernière solution. Las, Inga revenait sur le parquet pour rentrer un lancer. Les Blanches variaient leur jeu et le danger venait de partout. Maah revenait à la charge, puis stoppait net sa course pour ajuster un petit tir dans la raquette. 67-51. Aurore subissait une faute sur une tentative de tir lointain, et rentrait deux lancers. Surprenant son opposante, Isadora armait un tir bien au-delà de la ligne des 3-points et faisait mouche. Élise partait sous l’arceau provoquer la faute et rentrait un lancer. 73-55, 37ème. L’addition se salait, le coach de Roche Vendée redemandait un temps mort pour tenter de stopper l’hémorragie. Aurore trouvait Marie-Ange sous le panier, qui marquait malgré la faute et convertissait son lancer. Isadora subissait une faute et rentrait un lancer. 77-55, 38ème. 22 points d’écart, l’issue du match ne faisait plus de doute. Isadora rentrait encore un lancer, mais les Vendéennes ne voulaient pas partir sans tenter un dernier baroud. Ce sont elles qui finissaient le match pied au plancher pour grappiller quelques unités. Les Poinçonnoises, elles, avaient certainement déjà la tête en Anjou, du côté de Saumur où elles devront faire preuve la semaine prochaine de la même combativité. Score final 78-63.

 

9 joueuses, 9 marqueuses, entre 5 et 12 points. Le modèle prôné par Coach Stoyanov en début de saison prendrait-il forme ? Une partie de la réponse la semaine prochaine à Saumur. Les playoffs, il faudra aller les chercher avec les tripes. Allez les Rouges, ensemble vous les aurez !!!

 

 

La Fiche :

Arbitres : MM. Peloux et Tudisco
Affluence : env. 400 spectateurs.
Les quarts-temps : 20-14, 20-20 (40-34), 15-11, 23-18.

Le Poinçonnet Basket : Lina Mahsas 12, Aurore Destouches (cap.) 5, Isadora Pillet 6, Magda Gawrońska 12, Élise Vieira 10, Marie-Ange Mfoula 7, Maah Diakité 8, Inga Aleksaite 9, Marième Sall 9. Entraîneur : Galin Stoyanov, adjoint : Bertrand Masson

Roche Vendée Basket Club : Fanny Serrano 2, Coralie Brisson 4, Assetou Traoré 20, Océane Chalin 3, Justine Soulard 4, Marine Orieux 3, Cynthia Louze 2, Camille Legris (cap.) 2, Cassandra Gesell 7, Justine Bodiguel 16. Entraîneur : Johan Beaune. 

 

 

Les Photos :

 

 

_P1780971

 

 

 

 

 

_P1790013

 

 

 

 

 

_P1790032

 

 

 

 

 

_P1790144

 

 

 

 

 

_P1790153

 

 

 

 

 

_P1790173

 

 

 

 

 

_P1790191

 

 

 

 

 

_P1790209

 

 

 

 

 

_P1790227

 

 

 

 

 

_P1790271

 

 

 

 

 

_P1790340

 

 

 

 

 

_P1790350

 

 

 

 

 

_P1790397

 

 

 

 

 

_P1790409

 

 

 

 

 

_P1790428

 

 

 

 

 

_P1790440

 

 

 

 

 

_P1790463

 

 

 

 

 

_P1790466

 

 

 

 

 

_P1790516

 

 

 

 

 

_P1790611

 

 

 

 

 

 

_P1790672

 

 

 

 

 

_P1790678

 

 

 

 

 

_P1790719

 

 

 

 

 

_P1790726

 

 

 

 

 

_P1790805

 

 

 

 

 

_P1790846

 

 

 

 

 

_P1790856

 

 

 

 

 

_P1790985