Victoire 64-65 !!!

En partant pour la Roche-sur-Yon, les Poinçonnoises savaient qu’elles n’auraient pas la partie facile. Elles devaient déjà se passer de Marième depuis de nombreuses semaines, voilà qu’elles doivent également faire sans Élise, capitaine et meilleure scoreuse. En face, les Vendéennes ont de sérieux arguments à faire valoir. Un secteur intérieur costaud, de l’adresse à trois points, de quoi déstabiliser la mécanique indrienne. Dans une salle au confort tout spartiate, il ne fallait pas mollir à l’échauffement sous peine de ne pas pouvoir enlever la veste au coup d’envoi… Du coup, les deux rangées de bancs suffisaient largement à contenir l'affluence locale… 

 

Le Résumé : 

_P1540940

Dès l’entame, les Rouges se cherchaient offensivement. Les locales, en blanc pour la soirée, en profitaient pour prendre de l’avance. La situation se compliquait en deuxième période, où les Rouges comptaient jusqu’à 16 points de retard, avant de redresser la tête juste avant la mi-temps. Les Blanches n’abdiquaient pas au retour des vestiaires et maintenaient l’écart. Il fallait toute la détermination de l’équipe indrienne pour revenir au score dans l’ultime période puis pour gérer sans trembler une fin de match de haute intensité.

 

Le Match : 

_P1550017

Lucie cherchait dès le départ à imprimer sa marque dans la raquette. Deux rebonds, un contre, suivi d’une autre récupération par Marie… une faute sur Aurore allant au panier lui permettait d’inscrire un lancer, Lucie récupérait une nouvelle balle avant d’aller trouver la solution sous l’arceau… Le début du match était tout de même poussif offensivement. 5-3, 4ème minute. Inga captait un rebond, Hannen fêtait son anniversaire mais c’est elle qui offrait la solution à Isadora qui avait réussi à se retrouver seule dans la raquette. Action qui ne suffisait pas puisque les Rouges n’accrochaient déjà plus les locales. 10-5, 6ème. Hannen continuait à distribuer le ballon, et propulsait cette fois Lorah vers le panier. Seulement, pour chaque point marqué, les adversaires en inscrivaient deux et s’échappaient tranquillement. Il faut dire qu’avec les tirs longue distance d’Assetou Traoré et Camille Legris, et l’habileté dans la raquette de l’inoxydable Slovaque Iveta Farkasova (43 ans mais toutes ses dents), les Blanches ne manquaient pas d’arguments. 14-7, 8ème. Aurore recollait un peu en assurant deux lancers, puis en trouvant Marina sur une remise en jeu, qui dégainait immédiatement à mi-distance. Un dernier lancer d’Aurore ne faisait pas le compte puisque c’était au tour de l’autre Slovaque Marianna Draganovska  de faire des étincelles, de près et de loin. 21-12, 10ème.

 

_P1550044

Hannen revenait en force et s’imposait dans la raquette. Sur l’action suivante, elle était gênée par une faute mais rentrait un lancer. Isadora récupérait un rebond. 23-15. Lucie volait une balle mais la contre-attaque n’allait pas au bout. Important point de fixation, Hannen ressortait sur Aurore qui marquait son tir primé. Lorah chipait une balle et combinait en contre-attaque avec Isadora qui menait l’action à son terme. Hannen récupérait un rebond, mais les Blanches conservaient leur avance. 28-20, 14ème. Pour ne rien arranger, une pluie de fautes s’abattait sur les visiteuses, qui passaient par une phase de flottement. Aux abonnées absentes au rebond, en panne offensive, les Rouges tombaient à pieds joints dans le traquenard tendu par les Vendéennes. A tel point qu’elles encaissaient un nouveau 8-0 qui rendait la situation alarmante. 36-20, 18ème.  Marie brisait la spirale négative grâce à son adresse à 3-points. Isadora volait une balle, Marina captait un rebond. Clairvoyante, Isadora trouvait Marina dans le bon timing, qui pouvait s’élancer vers l’arceau. Sentant le vent tourner, les Indriennes réussissaient un bon stop défensif. Pour les dernières secondes de jeu, Isadora parvenait à arracher un rebond offensif, conservait la balle au chaud et trouvait Lucie aux 6,75m. La capitaine de la soirée ne tremblait pas et rentrait, à la sonnerie, un tir primé qui redonnait espoir aux siennes. 36-28, mi-temps.

 

_P1540954

Prenant conscience de son rôle, la grande blonde avec ses chaussettes noires réduisait l’écart dès la fin de la pause. D’abord en lay-up, puis en prenant ses responsabilités sur un nouveau shoot au buzzer à mi-distance. La défense se faisait plus hermétique chez les Rouges. Les Vendéennes n’avait d’autre choix que de faire faute sur Lucie pour stopper son élan, mais elle inscrivait deux points de plus sur lancers. 38-34. Les Poinçonnoises imposaient un gros pressing et récupéraient une possession. C’était au tout d’Hannen de faire le plein sur la ligne des lancers-francs. N’ayant peur de rien ni de personne, Isadora partait défier l’intérieure adverse et réduisait encore l’écart. 40-38. Seulement, les Vendéennes étaient loin d’avoir dit leur dernier mot, et renouvelaient leurs prouesses de la première mi-temps. 44-38, 27ème. Aurore avait beau s’imposer au courage sous le panier, les Blanches reprenaient le large. Traoré, Draganovska et Farkasova s’en donnaient à cœur joie. 49-40. Inga, moins en confiance qu’à son habitude, captait tout de même un rebond. Volontaire comme toujours, Isadora retournait au charbon pour obtenir deux lancers qu’elle s’appliquait à convertir. Si rien n’était perdu, il fallait bien reconnaitre que les Rouges étaient dans une fâcheuse posture. 51-42, 30ème.

 

_P1540975

Lorah lançait les siennes dans une dynamique positive en rentrant son tir primé d’entrée de jeu. Aurore trouvait une ouverture pour Lucie, qui assurait sa tentative. Sur une rapide remise en jeu, Lorah obtenait la faute et ne tremblait pas pour rentrer ses deux lancers. Les Rouges n’étaient donc pas mortes ! 53-48, 32ème.  Attendue sous l’arceau, Lucie variait les plaisirs et validait son 3-points. Isadora continuait à prendre sa part aux rebonds. 53-51, 33ème. Lucie contrait sa vis-à-vis, Isadora arrachait un autre rebond offensif. Sur une tentative rouge, la balle ne rentrait pas mais une Vendéenne voulant capter le rebond marquait contre son camp. Il faut parfois avoir un peu de chance ! 55-53, 36ème. Imprimant une pression constante, les Rouges faisaient craquer les Blanches qui offraient finalement la balle à Hannen. Lucie était stoppée sur sa montée au panier, mais rentrait ses lancers et accrochait ainsi la première égalité du match. 55-55. Sur l’action suivante, Lorah partait en contre-attaque et marquait sur un petit exploit personnel. 55-57, 37ème. Les Vendéennes cafouillaient sur l’attaque suivante, tandis qu’Hannen donnait de l’air à l’équipe en rentrant ses lancers. 55-59. Les Blanches restaient tout de même dans le match. Isadora trouvait la faille en pénétration. 57-61. Traoré et Draganovska maintenaient les locales à une longueur. Aurore bénéficiait de deux lancers qu’elle rentrait sans trembler. 62-63. Isolée, Farkasova tentait de prendre l’ascendant sur un tir de 6 mètres, et réussissait son coup. 64-63 à 12 secondes de la fin. Sans paniquer, les Rouges faisaient tourner la balle et trouvaient Lucie qui parvenait à marquer sous l’arceau. Restait à tenir bon pendant 6 interminables secondes, sans encaisser de panier ni faire de faute… les Rouges mettaient leurs ultimes forces à défendre et faisaient sortir la balle. Les Blanches ne pouvaient profiter des 3 dixièmes de seconde restantes. 64-65, délivrance et score final…

 

Il a fallu 18 minutes à l'équipe pour trouver la clé contre une belle équipe vendéenne. Malgré leur handicap à ce moment de la partie, elles n'ont jamais baissé les bras et ont sû revenir à deux reprises dans le match. Il faudra se souvenir de cela dans d'autres confrontations. Les scoreuses ne sont pas toujours les mêmes et c'est tant mieux. Les organismes vont pouvoir souffler un peu avant la réception des espoirs d'Angers le 22 février.

Allez les Rouges !!!

 

La Fiche :

Arbitres : MM. Beaudoin et Audoin

Affluence : env. 40 spectateurs.

Quart-temps : 21-12, 15-16 (36-28), 15-14, 13-23

La Roche Vendée Basket Club : Sarah Martineau 3, Assetou Traoré 14, Iva Farkasova 13, Fannie Serrano, Cassandra Gesell 4, Marine Orieux 2, Emma Roy, Marianna Draganovska 20, Camille Legris 8. Entraîneur : Johann Beaune, adjoint : P. Farkas.

Le Poinçonnet Basket : Lucie Carlier 20, Aurore Destouches 11, Isadora Pillet 10, Karine Vandendriessche NPJ, Lorah Gabriel 8, Marina Ilieva 4, Hannen El Kobaï 9, Inga Aleksaitė, Camille Pez NPJ, Marie Lecoustre 3. Entraîneur : Yann Vaslin.

 

Les Photos : 

Très peu d'images… il y a des soirs comme ça où le supporter prend largement le pas sur le photographe… 

 

 

_P1540792

 

 

 

 

_P1540802

 

 

 

 

_P1540837

 

 

 

 

_P1540843

 

 

 

 

_P1540940

 

 

 

 

_P1540945

 

 

 

 

_P1540954

 

 

 

 

_P1540975

 

 

 

 

_P1540979

 

 

 

 

_P1540988

 

 

 

 

_P1550004

 

 

 

 

_P1550005

 

 

 

 

_P1550017

 

 

 

 

_P1550024

 

 

 

 

_P1550025

 

 

 

 

_P1550044

 

 

 

 

_P1550081

 

 

 

 

 

_P1550102

 

 

 

 

_P1550104

 

 

 

 

_P1550165

Très bon anniversaire Hannen !!!